Thèse soutenue

Welfare local et gouvernance communale : le cas du saturnisme infantile

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Véronique Lagrange
Direction : Jean-Marie Monnier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Résumé

FR

La thèse présente les apports d'une régulation locale dans la lutte contre l'exposition au plomb des enfants de familles précaires, ou le problème du saturnisme infantile, maladie territorialisée de l'inégalité. Cette maladie illustre les conséquences de l'inégalité sociale devant cette maladie. Il s’agit de proposer un angle d’analyse qui n’entre pas directement par l’altération de la santé. Celle-ci est considérée comme la conséquence ultime de la précarité familiale. Dans le cadre normatif édicté par l’Etat, face à son manque d’efficacité, il est recherché par les modalités d’un plan de lutte communal. L’hypothèse repose sur les potentialités d’une action publique locale afin que l’action publique élaborée en central s’engage concrètement sur le territoire de la commune, territoire qui correspond à la localisation du problème saturnin. La méthode choisie a pour but de produire une représentation opérationnelle du traitement de cette maladie de l’inégalité, après avoir élaboré deux représentations, une descriptive et une conceptuelle. L’objet de cette recherche ainsi construit, les conditions de l’articulation entre les niveaux national et local sont étudiées. En comprenant les mécanismes sous-jacents à l’oeuvre dans la maladie ainsi que les leviers possibles d’action, un modèle opérationnel de welfare local est proposé. Il est centré sur la réalisation d’un système complexe local et sur la lutte locale contre certaines inégalités de la maladie. C’est un mode de gestion publique locale favorisant la coproduction de l’action publique locale, support de la gouvernance communale.