Thèse soutenue

Synthèse de porphyrines et études cellulaires des effets biologiques en photothérapie dynamique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Agnès Sparsa
Direction : Marie-Odile Jauberteau-MarchanPierre Krausz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Limoges
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles (1992-2017)
autre partenaire : Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La photothérapie dynamique est une thérapie anti-cancéreuse dans laquelle la photosensibilisation se focalise sélectivement dans des tissus tumoraux et provoque un effet phototoxique avec la formation d’oxygène singulet, espèce réactive de l’oxygène induisant une nécrose tumorale après irradiation. Son utilisation dans le traitement du mélanome est controversée. Des porphyrines de synthèse, triglucosylporphyrine-RGD ont montré un effet photodynamique direct sur les mélanocytes et les cellules endothéliales en lumière rouge pour des concentrations importantes et limitantes in vivo. De plus, elles sont rapidement photodétruites après excitation en lumière bleue. Cette dernière utilisée seule est à l’origine d’une phototoxicité directe significative sur les mélanocytes dont les mécanismes impliqués ne sont pas élucidés. Par ailleurs, la résistance à l’induction de mort cellulaire des mélanocytes en photothérapie dynamique pourrait résulter d’induction de l’autophagie. De futures expériences pourraient étayer ces données.