Nouveaux outils moléculaires de diagnostic des étapes invasives des cancers

par El-Farouck Moustoifa

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Gérard Déléris.

Soutenue le 17-09-2010

à Bordeaux 1 , dans le cadre de École doctorale des sciences chimiques (Talence, Gironde) .

Le jury était composé de Alain Brisson, Suzanne Fery-Forgues.

Les rapporteurs étaient Florine Cavelier, Marie-Claude Viaud-Massuard.


  • Résumé

    Les métalloprotéases de la matrice extracellulaire (MMPs) sont une famille d’enzymes responsables de la dégradation de la matrice extracellulaire. Elles jouent un rôle important à tous les stades du développement tumoral, de la prolifération des cellules cancéreuses à l’émission de métastases. Elles sont donc une cible biologique de choix pour contrôler ou imager les processus tumoraux. Dans le travail présenté, nous avons développé de nouveaux substrats fluorescents sélectifs et spécifiques des MMPs, qui ont permis de suivre l’activité protéolytique de ces enzymes. Ces substrats sont stables en présence de plasma. Nous avons entrepris des études de complexation afin d’intégrer ces substrats d’un nouveau genre dans des systèmes supramoléculaire de libération contrôlée de principe actif.


  • Résumé

    Abstract


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.