Thèse soutenue

La scène féminine des Frères Machado : introspection d'une collaboration

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Christine Barthonnet
Direction : Roselyne Mogin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres, langues et civilisations étrangères
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Angers

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur les procédures collaboratives mises en oeuvre par l'institution dramaturgique des poètes Manuel et Antonio Machado dans la conception de la galerie de leurs personnages féminins. Leur binôme a toujours fonctionné selon une dualité qui ne signifie pas une contradiction, mais une complémentarité, une ambivalence plutôt qu'un conflit. Ce concept permet à la fois de structurer une représentation de leur participation individuelle et consensuelle, et de donner corps au mouvement discursif du cheminement spéculatif de la démarche dans une perspective propre à mettre en lumière les propriétés synergiques de leurs stratégies de production. L'étude privilégie les facteurs prééminents entrant dans la genèse de l'élaboration de leur configuration féminine, en s'appuyant sur une approche génotypique qui s'attache à leur protohistoire familiale et leur substrat culturel andalou. Après avoir défini le cadre scénarique inscrit dans "l'Age d'Argent", elle se concentre, en s'étayant sur des sondages quantitatifs, sur la spécificité de leurs modes opératoires. Des projections graphiques développent à travers un paradigme systémique la notion de dualité comme fondement de leur production, comme clef de voûte de l'exposition du schéma binaire de l'anatomie interne des personnages féminins et comme définition de la relation bipolarisée les liant entre eux, le tout s'insérant dans une structuration qui tend vers une modélisation d'une pièce à l'autre. Novateur par sa nature et ses procédés d'analyse et de recherche, ce travail livre sa part de contribution à la dissection de l'écriture gémellée de la dénomination "Frères Machado".