Thèse soutenue

Valorisation des granulats de caoutchouc et de fillers dans un mortier cimentaire : étude microstructurale et caractérisation expérimentale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohamed Turki
Direction : Mohamed Jamel RouisMichèle Quéneudec T'Kint de Roodenbeke
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences. Génie des procédés
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Amiens en cotutelle avec Université de Sfax

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les travaux présentés concernent l’élaboration d’un nouveau type de composite cimentaire, à base de granulats de caoutchouc. Il s’agit d’évaluer l’influence de ces granulats de caoutchouc sur les propriétés physico-mécaniques et hydriques des composites cimentaires élaborés. L’étude des propriétés hydriques des composites montre l'intérêt de l’ajout des granulats de caoutchouc dans la matrice cimentaire. Cet ajout permet de réduire énormément le retrait au séchage et au gonflement. Ces deux paramètres influent de façon importante sur la durabilité de ces matériaux, et par la suite ils constituent un facteur limitant de la fissuration. L’examen du comportement physico-mécanique a révélé certaines propriétés notamment, un allégement du composite, provoquant une baisse significative de la résistance à la compression. Une étude complémentaire a permis de corréler la microstructure avec les propriétés mécaniques des composites cimentaires élaborés. L’ajout de fillers siliceux et calcaires dans la matrice cimentaire contenant des particules de caoutchouc permet de corriger partiellement les baisses des résistances mécaniques. Les valeurs trouvées restent compatibles avec l’utilisation du composite comme isolant. Par ailleurs, on note que la baisse de la résistance à la flexion est moins importante que celle à la compression. Les mesures du module d’élasticité statique et dynamique montrent que le composite devient de plus en plus déformable en augmentent la proportion de granulat de caoutchouc formant ainsi un matériau à haute déformabilité.