Thèse soutenue

Synthèse de copolymères à blocs amphiphiles comme précurseurs de guides tubulaires pour la réparation nerveuse périphérique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Benoît Clément
Direction : Denis Bertin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences chimiques
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur : Mécanique, Physique, Micro et Nanoélectronique (Marseille2000-....)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. Section sciences

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail a pour objectif de concevoir et d'évaluer un guide de repousse nerveux biorésorbable afin de développer une stratégie de réparation du système nerveux périphérique alternative à l'autogrelfe nerveuse, le Gold Standard clinique actuel. Ce tuteur de repousse nerveux a été conçu à partir d'un copolymère séquencé de type poly(D,L-lactide-b-hydroxyéthyle acrylate) (PLA-b-PHEA). La synthèse de ce copolymère diblocs PI. A-h-PHEA combine la polymérisation par ouverture de cycle (ROI') du D,L-I actide et la polymérisation radicalaire contrôlée par les nitroxydes (Nitroxyde-Mediated Polymerization, NMP) du monomère HEA. La stratégie ROP/NMP repose sur la préparation d'une macro-alcoxyamine PLA-SG 1 capable d'amorcer la NMP du HEA. Celle-ci est obtenue par addition radicalaire intermoléculaire de type 1,2 de l'alcoxyamine MAMA-SG 1 (BIocBuilder) sur un PLA α-acrylate obtenu par ROP en utilisant le monomère HEA comme amorceur et l'octanoate d 'étain (Sn(Oct)2) comme catalyseur. La cytocompatibilité du copolymère PLA-b-PHEA a été vérifiée expérimentalement à travers une mesure quantitative de l' adhésion de cellules de Schwann. Une augmentation de 25% de la densité cellulaire a été mesuré sur un copolymère PLA-b-PHEA 85/15 wt % par rapport à un homo-PLA utilisé comme référence (ANOVA, p = 0. 069). Des études de dégradation in vitro et in vivo chez le rat ont montré qu'une augmentation de la proportion de composé hydrophile PHEA dans le copolymère accélère la perte en masse du matériau et qu'il est possible d'ajuster la cinétiq ue de dégradation du biomatériau en modifiant le rapport PLA/PHEA. Finalement, un procédé expérimental de filtrage de nanofibres par voie électrostatique a permis de concevoir un guide tubulaire tridimensionnel de 15 metre de long, 1 mm de diammètre et 0. 1 mm d'épaisseur, de morphologie fibreuse proche de celle de la matrice extra-cellulaire.