Thèse soutenue

Caractéristiques physiologiques et applications de deux souches de Lactobacillus pentosus dans des produits laitiers

FR  |  
ZH
Auteur / Autrice : Su Jin
Direction : Georges Corrieu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biotechnologie
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : AgroParisTech

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Deux souches de Lactobacillus pentosus, Ind1 et Ind3, ont été isolées à partir de « Naigeda », un fromage traditionnel Chinois produit dans la région du Xinjiang. Les propriétés probiotiques de L. Pentosus étant peu connues, la présente étude a été conduite afin de déterminer si ces 2 souches, Ind1 et Ind3, sont susceptibles d’être utilisées comme probiotiques. Les propriétés physiologiques de L. Pentosus Ind1 et Ind3 ont fait l’objet d’essais in vitro afin de déterminer leur tolérance à l’environnement gastro-intestinal et leur adhérence à l’épithélium intestinal. Leurs propriétés de dégradation de 3 substances carcinogènes (phénol, p-crésol et indole ; concentrations comprises entre 50 et 150 µg/mL) ainsi que leur inhibition éventuelle par ces mêmes substances ont été étudiées. Les effets des 2 souches de L. Pentosus sur la microflore intestinale de souris, après administration orale de 109cfu/mL dans 0. 5mL de lait écrémé, ont été analysés. A cet effet, les populations de Lactobacilles, Bifidobactéries, Entérobacilles, Entérocoques et Clostridium perfringens, contenues dans les fèces des souris, avant, pendant et après leur alimentation en probiotiques, ont été considérées. Enfin, les capacités des 2 souches de L. Pentosus à produire de l’acide -amino butyrique ont été étudiées, et les conditions de milieu et de culture assurant la meilleure production définies. Les résultats montrent que les 2 souches de L. Pentosus, Ind1 et Ind3, présentent des taux de survie élevés : plus de 90 % en milieu acide et de 80% dans une solution de bile. Les aptitudes à l’adhérence sont souches dépendantes, avec pour Ind3 un potentiel similaire à celui de souches probiotiques reconnues (NCFM et Lp115). Ind1 et Ind3 ont également montré une bonne résistance aux substances carcinogènes (phénol, p-crésol, indole à 150 μg/mL). Enfin, ces 2 souches permettent un accroissement des concentrations de Lactobacilles et de bifidobactéries, dans le tractus intestinal des souris, tout en inhibant la croissance des Entérobacilles et de C. Perfringens. Ces résultats démontrent les aptitudes potentielles des deux souches de L. Pentosus étudiées pour une utilisation comme souches probiotiques au sein de régimes diététiques ou pour l’élaboration de produits laitiers fermentés.