Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Lise Mathieu
Direction : Geneviève Dujardin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génétique
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Versailles-St Quentin en Yvelines

Résumé

FR  |  
EN

La biogenèse des complexes respiratoires mitochondriaux est un processus compliqué nécessitant l’intervention de nombreux facteurs extrinsèques. Au cours de ma thèse, j’ai étudié trois d’entre eux chez S. Cerevisiae. (1) Oxa1p est un facteur général intervenant dans l’assemblage des complexes respiratoires III, IV et V. Nous avons étudié le rôle de ses domaines fonctionnels, mis en évidence des interactions entre eux et proposons un modèle de son organisation structurale dans la membrane interne. (2) Nous avons identifié l’un de ses partenaires, Man1p, de fonction jusqu’alors inconnue. Il est essentiel à la viabilité cellulaire, doublement localisé dans le noyau et les mitochondries et présent sous deux isoformes. (3) Nous avons mis en évidence Bca1p comme nouveau facteur d’assemblage du complexe III. Nous avons montré qu’il est ancré dans la membrane interne, expose un large domaine dans l’espace intermembranaire et agirait tardivement dans l’insertion de sous-unités III.