Thèse soutenue

Vision de l'Europe et jeu avec les cultures du monde dans l'oeuvre narrative d'Alfred Döblin (1912-1938)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Houver
Direction : Christine Pflieger-Maillard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études germaniques
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Strasbourg

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Textes accompagnateurs de sa vie et de son engagement, les oeuvres d'Alfred Döblin (1878-1957) sont porteurs d'une réflexion culturelle sur les fondements de la civilisation européenne. C’est à la lumière de ce qu'il appelle l'« ars militans » qu’il convient d’étudier l’histoire et l’évolution de son action et de son engagement d’écrivain humaniste, ainsi que trois ouvrages qui en portent la trace, Die drei Sprünge des Wang-lun (1912), Babylonische Wandrung oder Hochmut kommt vor dem Fall (1934) et Amazonas (1935-1937). De la Grande Guerre à l'effondrement de la République de Weimar jusqu'à la douleur de l'exil, c'est grâce à cette résonance créatrice que Döblin parviendra à combattre les assauts de l'idéologie nazie. Ainsi cette étude se propose-t-elle d'examiner les multiples voies empruntées par l'auteur pour remettre en jeu la rencontre manquée entre cultures du monde, et la manière dont il explore différentes pensées de l'ailleurs pour confronter la culture occidentale moderne à d'autres représentations de l'humanité, à des altérités que ce travail de recherche tentera de relier à l'identité propre de l'homme et de l'écrivain.