Les déterminants de la structure du capital pour les sociétés cotées chinoises :

par Yugang Guo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Berdot.

Le jury était composé de Daniel Goyeau.

Les rapporteurs étaient Xiaoqing Gan, Amine Tarazi.


  • Résumé

    Compte tenu des caractéristiques de l'économie socialiste de marché chinoise, il importe de s'interroger sur les choix des sociétés chinoises en matière de financement et donc finalement sur la structure de leur capital. Il s'agit de vérifier si cette structure est la résultante d'un libre choix du marché ou de contraintes reflétant le maintien d'une certaine économie administrée et la survie d'un système financier dominé par les grandes banques d'État. Une double analyse économétrique portant d'une part sur le levier d'endettement d'un échantillon de 1140 entreprises chinoises (sur des données de 2006) et d'autre part sur le passage du financement interne aux financements externes (de l'endettement à l'émission d'actions) permet de vérifier que la dynamique du financement infirme le modèle hiérarchique du financement au profit du modèle d'arbitrage. Non seulement le levier d'endettement en Chine dépend des variables explicatives déjà pertinentes pour les pays industrialisés et les pays émergents, mais aussi la dynamique du financement révèle le fonctionnement de mécanismes d'incitation compatibles avec le jeu du marché, même si les contraintes exercées par l'État et les grandes banques ne sont pas sans conséquences

  • Titre traduit

    Determinants of capital structure of Chinese-listed companies


  • Résumé

    Given the socialist market economy of China, it has proven to be extremely interesting to investigate the sources of Chinese companies financing as well as their capital structure. This dissertation will explore whether this structure is the result of a free choice or is only the reflection of a planned economy whose financial system is dominated by large-scale state-owned banks. An econometric analysis is constructed on both a sample of 1,140 Chinese firms (2006 figures) and their financing choices from internal to external (from internal financing to equity financing). We try to verify whether these choices confirm the modern finance theory of capital structure (pecking order model and trade-off model). Our findings will suggest that the capital structure determinants of Chinese Companies are consistent with the capital structure determinants of both industrialized and emerging countries. The findings will also show that the modern market theory is portable to China, despite profound institutional differences between China and the western world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 f.)
  • Annexes : Bibliographie 264-279 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.