Thèse soutenue

Contribution à une théorie des relations domestiques : le cas de la formation aux métiers du cheval, entre observation, accompagnement et intervention

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe de Boissezon
Direction : Frédérique Lerbet-SéréniFranck Vialle
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Pau

Résumé

FR  |  
EN

La recherche vise une exploration des modalités de connaissance en œuvre dans les relations interpersonnelles, en présence active des chevaux, sur le terrain de la formation professionnelle en équitation. Dans les perspectives de l’accompagnement vers un « métier avec la nature », et du « Long Life Learning », que peut-on savoir de ce qui se joue en matière de transmission, d’autonomie, et d’apprentissages ? La première partie approfondit les notions de domesticité et de dressage, et pose la question hiérarchique sous la forme d’un enchevêtrement des relations et différences, interpersonnelles et intersubjectives. La deuxième partie restitue et discute des théories de l’observation participante et de l’accompagnement en reprenant les thèmes de la narrativité et de l’imaginaire de la relation équestre. Elle propose une approche dialogique, conduite dans la troisième partie selon une pragmatique de l’énonciation. La série d’expériences mise en place sur le terrain professionnel, avec la coopération des apprenants, constitue un corpus d’échanges discursifs en situation de formation. Ce corpus est analysé et interprété diachroniquement, en référence aux approches paradoxales de la relation. L’interprétation conduit à une modélisation contradictoire de l’intervention/observation, reversée dans un questionnement de l’épistémologie du paradoxe relationnel domestique. La recherche contribue à mieux élucider un champ de la formation professionnelle mal connu, mais en forte croissance à l’interface de la formation initiale et continuée. Elle ouvre des perspectives opérationnelles, notamment en matière de conception et d’organisation de l’alternance en formation.