Thèse soutenue

Le logement social : étude de cas d’Alep et de Paris : exemples internationaux, projets écologiques et économiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Houssam Lolah
Direction : Jean-Pierre Le Dantec
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Architecture
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris 8
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Ecole d'architecture de Paris-La Villette

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La pénurie du logement économique est un problème universel. L’exode rural est devenu un phénomène de masse au niveau mondial ainsi que le manque d’emploi et les problèmes de chômage dus au marché du travail. La stratégie de l’hébergement a dominé sur la politique de l’habitat. Dans ce système de course à l’hébergement on constate un déficit de planification en termes notamment d’équipements publics et d’infrastructures. Les quartiers d’habitat social ou dit social se retrouvent isoler du reste de la ville. Les deux villes (Alep et Paris) se caractérisent par la présence d’une forte centralité historique : à Alep la vielle ville / à Paris le centre de Paris (du 1er au 7ème arrondissement) où se situe la plupart des institutions relevant du pouvoir politique et économique. Cette thèse se fonde sur l’hypothèse que les deux villes (Paris et Alep) partagent, malgré la différence de la culture, de l’histoire, du passé, du facteur économique et du fonctionnement administratif, les mêmes problèmes dans le cadre des quartiers d’habitat social. Nous pouvons citer les problèmes suivants : Problème d’insertion sociale  Manque d’adaptation au milieu urbain  Déficit de service public. L’objectif de cette étude est d’examiner - à travers les deux cas des villes de Paris et d’Alep - les modèles existants en matière d’habitat social afin de vérifier leur pertinence en tant que réponse aux problématiques de la crise du logement et de la cohésion sociale et territoriale ainsi qu’aux enjeux environnementaux du développement durable.