Thèse soutenue

Cytokines, différenciation Lymphocytaire T et Sclérodermie Systémique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Georges Sélim Trad
Direction : Patrice Debré
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Immunologie
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR  |  
EN

La sclérodermie systémique (SSc) est une maladie fibrosante, caractérisée par une altération des cellules endothéliales (CE), des autoanticorps et une activation lymphocytaire et cytokinique. Le degré d'atteinte vasculaire est directement corrélé au pronostic de la maladie. La baisse du coefficient de diffusion du monoxyde de carbone (DLCO), reflet de l'atteinte vasculaire pulmonaire, est un facteur prédictif de mortalité tant pour la SSc limité (article 1) que diffuse (article 2). Il peut être utile pour le diagnostic précoce de SSc devant un phénomène de Raynaud suspect (article 1). Les CE participent activement au recrutement cutané périvasculaire des lymphocytes T. Dans ce travail, une cartographie des différentes cytokines, chimiokines, facteurs de croissance et molécules d'adhésion impliqués dans la SSc a été établie afin de déterminer la part de chacune d'elles dans les voies de différenciation lymphocytaire suppressive et effectrices (Thl, Th2, Thl7). Parmi les cytokines-clés impliquées, le TGF-β participe à l'expansion de la voie pro-inflammatoires Thl7 et des cellules T régulatrices naturelles (Treg). L'augmentation sérique et cutanée de l'IL-6 et de l'IL-23, au cours de la SSc était un élément en faveur d'une dysrégulation de la balance Treg/Thl7, avec une action inductrice sur la voie Thl 7 et inhibitrice sur les Treg. Le travail effectué a permis de mettre en évidence une restriction quantitative périphérique et cutanée des Treg matures (CD4+CD25highCD45RA-Foxp3high) et naïves (CD4+CD25lowCD45RA+Foxp3+) associée à une surexpression sérique et cutanée d'IL-22 sans co-expression d'IL-17 orientant vers une polarisation périphérique et tissulaire de type "Th22"