Thèse soutenue

Rôle de Cdk2 dans la prolifération des cellules souches neurales et des progéniteurs d'oligodendrocyte adultes au cours de la myélinisation et de la remyélinisation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Céline Caillava
Direction : Anne Baron-Van Evercooren
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Cerveau, cognition et comportement
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR

Il a été montré in vitro que Cdk2, responsable de la transition G1/S du cycle cellulaire, contrôlait spécifiquement la prolifération des OPC et que son expression était réprimée chez les OPC adultes. Au cours de nos travaux, nous avons démontré in vivo que bien que Cdk2 ne soit pas essentielle à la prolifération des OPC, l’oligodendrogenèse et la myélinisation au cours du développement, elle intervient dans la prolifération des OPC adultes en réponse à une démyélinisation focale. En effet, dans ce contexte, en absence de Cdk2, la prolifération des OPC dans la zone sous-ventriculaire et à la lésion, est moins importante que chez le WT. En revanche, la différenciation de ces cellules à la lésion est accélérée de même que la remyélinisation. Cdk2 semble donc être compensée dans les OPC néonataux alors qu’elle est impliquée dans la progression du cycle cellulaire des OPC adultes en réponse à une démyélinisation. Cdk2 pourrait donc être une cible d’intérêt pour stimuler la remyélinisation.