Thèse soutenue

Les autobiographies des jeunes Allemands de l’Est après 1989 : des autobiographies contre-discursives. Définition d’un genre textuel et analyse linguistique de ses enjeux

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne-Laure Daux-Combaudon
Direction : Irmtraud Behr
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique allemande
Date : Soutenance le 23/11/2009
Etablissement(s) : Paris 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Études anglophones, germanophones et européennes (2009-2019 ; Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'études et de recherches sur l'espace germanophone
Jury : Président / Présidente : Rolf Wintermeyer
Examinateurs / Examinatrices : Irmtraud Behr, Rolf Wintermeyer, Kirsten Adamzik, Laurent Gautier, Marie-Hélène Pérennec

Résumé

FR  |  
EN

Le présent travail s’est proposé d’analyser avec les outils de la linguistique textuelle les autobiographies des jeunes Allemands de l’Est après 1989 souvent présentées comme inclassables dans le genre autobiographique. Il s’ouvre sur une description de la position interdisciplinaire adoptée dans ce travail de linguistique textuelle qui porte sur un corpus de textes relevant du discours littéraire tout en investissant des notions de l’analyse de discours s’inscrivant dans la tradition de Michel Foucault. Il se poursuit avec l’analyse des spécificités énonciatives, pragmatiques, thématiques et stylistiques des autobiographies des jeunes Allemands de l’Est après 1989, sur lesquelles se fonde leur appréhension en termes d’autobiographies contre-discursives, genre textuel désignant une sous-variante autobiographique produite par des auteurs-narrateurs marginalisés dans la réalité socio-historique, à destination du centre discursif, en réaction au discours dominant dont ils sont l’objet et qu’ils réfutent. Enfin ce travail propose une analyse détaillée des lexèmes nominaux composés ayant pour déterminant Ost- ou West- et à leur mise en texte dans les autobiographies des jeunes Allemands de l’Est après 1989. Parmi ces dénominations référant aux réalités de l’Est et de l’Ouest, certains complexes nominaux peuvent être qualifiés de composés phraséologiques : éléments linguistiques clés dans la diffusion des stéréotypes du discours sur l’Est, ils donnent lieu dans les textes du corpus à de nombreuses [dé]constructions lexicales permettant une critique du discours dominant, qui illustre la dimension défensive du contre-discours autobiographique est-allemand.