Thèse soutenue

Les transformations du populismes en Amérique Latine. Réflexions à partir des cas argentin, bolivien et péruvien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yann Basset
Direction : Jean-Michel Blanquer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance le 04/07/2009
Etablissement(s) : Paris 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche et de documentation sur les Amériques
Institut : Institut des Hautes Études de l'Amérique latine (Université Paris III)
Jury : Président / Présidente : Philippe Raynaud
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Michel Blanquer, Philippe Raynaud, Isidoro Cheresky, Olivier Compagnon, Hubert Gourdon

Résumé

FR  |  
EN

Depuis les années 1990, la notion de populisme a connu un renouveau d'intérêt en Amérique latine pour caractériser de nouveaux phénomènes politiques tels que le menemisme en Argentine, le palenquisme et l'ucésisme en Bolivie et le fujimorisme au Pérou. Ces nouveaux usages invitent à réexplorer le concept de populisme dans cette région. Ce travail argument en faveur d'une nouvelle définition du populisme sur la base du discours politique. Il y est analysé comme un discours politique fondé sur la volonté du peuple de manière absolue et exclusive, et au-delà, comme un principe de légitimation que le populisme emprunte à l'idée démocratique de souveraineté populaire, tout en en minimisant l'héritage libéral qui se traduit dans le constitutionalisme.