Thèse soutenue

Mesure du ciel et corps sublimés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Magali Abad
Direction : Michel Sicard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Arts plastiques
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

À partir de l'analyse approfondie de « signes» picturaux, cette thèse veut illustrer qu'il est possible de mettre en résonance certains desseins plastiques dispersés en apparence dans le temps et l'espace. Il s'agit de repenser les rapports du (bleu du) ciel et de l'art: le bleu des fonds est analysé historiquement en rapport avec ses vertus anagogiques historiques. Mémoire du transcendant, le bleu pictural fait signe vers l'Ailleurs, vers le hors champ. Ses capacités à « ouvrir» l'espace et à dé temporaliser l'instant en font un outil qu'utilisent des praticiens désireux d'interroger le sens des choses ou de ré-enchanter le monde. Le bleu ciel est aussi une aspiration verticale: libérateur de pesanteur, il est clé du passage et vecteur de transition, à la croisée de l'immanent et du transcendant. Véhicule de passage, le bleu céleste, en fond ou en figure, atteste du presque rien et fait signe vers son propre dépassement, vers l'infini. Tout au long de cette thèse, qui se veut une remontée vers les essences, sont citées les créations actuelles, choisies pour leur parenté, réelle ou imaginaire, avec la pratique singulière à laquelle ils offrent assise théorique et dont ils soulignent l'actualité.