Thèse soutenue

Bulles spéculatives et liquidité bancaire : le cas de la bulle des mers du sud

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nesrine Bentemessek-Kahia
Direction : Jérôme de Boyer des Roches
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR

Cette thèse étudie une des premières bulles spéculatives de l'histoire financière, la Bulle des Mers du Sud (BMS) qui s'est formée en 1720 sur les actifs d'une compagnie commerciale de restructuration de la dette publique anglaise. À cet effet, nous mobilisons les outils méthodologiques de l'histoire financière, de l'analyse financière et de l' histoire de la pensée économique. Le premier chapitre propose la description détaillée de cet épisode financier ainsi que l'examen du rôle de la Banque d'Angleterre lors de l'éclatement de la bulle. Le second chapitre présente l'analyse que fait James Steuart (1767) de la BMS ainsi que du système de John Law en France. Contrairement à ses contemporains, cet auteur considère ces deux épisodes de restructuration de la dette publique comme des tentatives d'établir la liquidité du marché financier et la liquidité bancaire, deux conditions nécessaires la croissance. Dans le même temps, Steuart offre une analyse pertinente de l'échec de ces deux épisodes. Dans le but de déterminer la rationalité ou no de [a BMS, [e troisième chapitre identifie [es comportements différents des investisseurs selon qu' ils opèrent sur [e marché des produits dérivés ou sur [e marché de l'actif sous-jacent. Le quatrième chapitre complète l'analyse en mettant en évidence un mécanisme financier spécifique à la BMS, [e fan de crédit, qui résulte d'une méconnaissance de quelques règles comptables et financières, de nos jours triviales. En guise de conclusion, nous présenta les différentes perspectives de recherche que la présente thèse offre.