Thèse soutenue

Contributions à l'étude des patrons de spéciation et de diversification chez les Ficus et les Chalcidiens mutualistes/parasites associés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Noppol Kobmoo
Direction : Finn Kjellberg
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie des populations et écologie
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Montpellier 2

Résumé

FR  |  
EN

Les plantes du genre Ficus entretiennent une relation de mutualisme avec des Chalcidiens pollinisateurs spécifiques Agaonidae, Hymenoptera). Cette relation est exploitée par des Chalcidiens parasites présentant des stratégies écologiques diverses (galligène, inquilins et parasitoïdes). Les relations Ficus-Chalcidiens comportent alors aussi bien des relations plantes-phytophages (Ficus-pollinisateurs, Ficus-galligènes) que des relations à multiples niveaux trophiques caractéristiques de communautés d’insectes parasites (Ficusgalligènes, galligènes-inquilins et parasitoïdes). Grâce à des marqueurs moléculaires, nous mettons en évidence les patrons divers de spéciation et de diversification dans trois cas d’études. En premier lieu, nous avons mis en évidence une différentiation génétique importante pour Ceratosolen fusciceps, le pollinisateur spécifique de Ficus racemosa, largement réparti de l’Inde jusqu’à l’Australie tropicale. Les différentiations sont très importantes entre différentes régions biogéographiques, suggérant l’existence de plusieurs espèce résultant de processus de spéciation allopatrique. En deuxième lieu, nous avons analysé la structuration génétique au sein d’un complexe d’espèces de Ficus sympatriques à statut taxonomique ambiguë, Ficus oligodon – Ficus auriculata – Ficus hainanensis. Nous mettons en évidene des traces d’hybridation et d’introgression locale et des histoires phylogéographiques probablement différentes, ce qui suggère une spéciation en cours, d’apparence sympatrique mais qui pourrait avoir été à l’origine allopatrique. Enfin, nous avons étudié la diversification dans deux genres africains de la famille Sycophaginae (une famille de Chalcidiens parasites présentant des stratégies écologiques diversifiées) en mettant en relation phylogénie moléculaire avec variations morphologiques. Ces trois cas d’étude montrent une large diversité de patrons de spéciation et de diversification dans les relations Ficus-Chalcidiens.