Thèse soutenue

Les sociétés savantes de la Charente-inférieure au XIXe siècle : institutions culturelles, sociabilités scientifiques, idéologies et représentations du monde

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Bernard Vaultier
Direction : Didier Poton de Xaintrailles
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : La Rochelle

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le développement des sociétés savantes a été un mouvement culturel important dans la France du XIXe siècle. Cette thèse montre que les sociétés savantes ont été des lieux d'expérimentation et de diffusion dans le champ des sciences naturelles, des sciences humaines et des sciences appliquées. Les acteurs de cette activité scientifique dans les départements français sont des notables, savants ou érudits locaux. L'exemple du département de la Charente-Maritime offre une variété et un nombre de sociétés savantes permettant de couvrir les différents champs de la connaissance scientifique entre 1800 et 1914. En effet, une vingtaine de sociétés à caractère scientifique ou historique se fonde, dépérit, se développe ou disparaisse dans ce département, nommé à l'époque "Charente-Inférieure". Leurs activités sont nombreuses : publications, cours publics, conférences, excursions, concours, congrès et expositions. Leurs réalisations participent à l'institutionnalisation de la culture dans les villes provinciales : muséums, musées, bibliothèques, jardins botaniques, observatoires et laboratoires. Cependant les sociétés savantes répondent aussi aux demandes des gouvernements et sont les relais de politiques nationales. Ainsi les études de l'histoire et du patrimoine des régions renforcent les identités locales comme le patriotisme national. Les travaux de ces sociétés savantes sont les témoins des transformations des conceptions scientifiques de ce siècle. Les évolutions des sciences en province sont le résultat des paradigmes de cette époque et des facteurs idéologiques s'affrontant ou structurant la réflexion des savants nationaux et locaux durant ce grand XIXe siècle.