Thèse soutenue

La mobilité ambigüe : pour une sociologie des classes sociales supérieures dans la société contemporaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laura Gherardi
Direction : Luc Boltanski
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris, EHESS en cotutelle avec Milan, Université catholique du Sacré-Coeur

Résumé

FR  |  
EN

Le thème de la thèse est le lien entre pouvoir et mobilité aux sommets de l'échelle sociale. L'échantillon de la recherche est constitué de plus de deux cents interviewés -parmi lesquels des tops managers de multinationales, des artistes internationaux et des académiciens globaux, des exposants de la propriété et des héritiers de grandes fortunes basés principalement dans l'une des trois villes dans lesquelles le travail empirique a été effectué -Milan, Paris, Londres. De la comparaison des plannings de mobilité et de la time schedule des différents groupes sociaux, émergent des formes de mobilité internationale différentes -et des structures de coûts personnels relatives: la mobilité est en même temps une ressource et une norme qui pèse, aujourd'hui, sur des catégories aux sommets de la hiérarchie professionnelle-, des stratégies de présence sur des scènes sociales dispersées et des différentiels de pouvoir sur le rythme d'autrui. Ces résultats contrastent avec les rhétoriques de la littérature managériale actuelle sur la formation d'une élite homogène de citoyens du monde et fournissent des indices sur la morphologie sociale spécifique corrélée au capitalisme avancé