Thèse soutenue

Dimensions des représentations du concept de Temps dans treize classes du préscolaire et du premier cycle du primaire au Québec

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julia Poyet
Direction : Jean-Pierre CharlandJean-Claude Schmitt
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire et civilisations
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris, EHESS en cotutelle avec Université de Montréal

Résumé

FR  |  
EN

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2002, les écoles primaires québécoises doivent composer avec une nouvelle organisation des programmes ainsi qu'avec de nouveaux contenus. Au premier cycle, en univers social, la compétence visée est « Construire sa représentation de l'espace, du temps et de la société » (MEQ 2001). Or, nous savons que, pour bâtir un enseignement qui a pour but de guider un individu dans la construction de sa représentation, il est nécessaire d’avoir conscience de ses représentations initiales de l'objet. Mais, quelles sont les représentations du temps des élèves de maternelle et de premier cycle du primaire au Québec? C'est la question que nous nous posons dans cette thèse. Pour y répondre, nous avons cherché à circonscrire le temps dont il est question en proposant une réflexion théorique sur son essence et en analysant les sens qu’il prend dans le programme. Puis, nous avons mis en place une méthodologie et les outils lui étant nécessaires pour dégager les dimensions de représentations présentes dans les discours de 164 sujets de maternelle, de première et de deuxième année, répartis sur 13 classes d'écoles de la grande région montréalaise. À l'issue de cette recherche, nous pouvons proposer aux chercheurs et aux enseignants une nouvelle liste de dimensions de représentations du temps adaptée au contexte québécois actuel. Cette liste nous permet de dépeindre le paysage des représentations du temps des élèves des classes que nous avons visitées. Enfin, riche de nos résultats, nous pouvons émettre quelques remarques et principes pour l'enseignement du temps en classe