Thèse soutenue

Usage des récits expérientiels et des savoirs épisodiques dans l'apprentissage de la gestion des risques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Lise Marchand
Direction : Pierre FalzonRené Amalberti
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ergonomie
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Paris, CNAM

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur le rôle de partage de récits expérientiels et des savoirs épisodiques qui y sont associés dans la formation à la gestion des risques. Ce thème de recherche se positionne à la fois vis à vis de champs tels que la communauté de pratique, le storytelling, la didactique professionnelle, la gestion des risques ou le raisonnement à base de cas. Il présente deux intérêts : Pédagogique : ces récits expérimentaux sont couramment utilisés (plus d'1 situation de formation observée sur 3), et permettent le transfert et la construction de nouvelles ressources grâce à la confrontation des expériences. Ces ressources sont des savoirs épisodiques et peuvent être utilisés pour analyser la situation, construire une réponse, ou développer des savoirs réflexifs. Opérationnel pour la gestion des situations à risques : en situation de résolution de problèmes, l'individu peut évoquer des épisodes qui participent positivement à la gestion de la situation (lors de 2 situations sur 3). On constate également que plus un épisode est proche de l'individu (un épisode vécu étant plus proche qu'un épisode partagé au sein du collectif, lui même plus proche qu'un épisode proposé par l'organisation), plus il supporte des savoirs épisodiques utiles dans la situation à gérer. L'intérêt de cette thèse est d'identifier le partage du récit expérientiel comme une pratique informelle déjà en place, peu coûteuse et utile à la formation et à la gestion des risques. Elle mérite donc à la fois d'être considérée scientifiquement comme un outil à part entière dans la construction des ressources face aux situations critiques, et d'être développée au sein des organisations.