Thèse soutenue

L'influence des facteurs culturels sur le choix d'investissement : le cas de la joint venture internationale en Syrie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ghazwan Ali
Direction : Gérard Hirigoyen
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Bordeaux 4
Jury : Président / Présidente : Gérard Hirigoyen
Examinateurs / Examinatrices : Gérard Hirigoyen, Frank Bournois, Jean-Marie Peretti, Thierry Poulain-Rehm
Rapporteurs / Rapporteuses : Frank Bournois, Jean-Marie Peretti

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse est une étude empirique sur les dimensions culturelles du choix d'investissement dans l'entreprise. Le cas sous étude est la joint venture internationale en Syrie. Le but étant d'élaborer la décision d'investissement en tant que processus au sein duquel interviennent des facteurs qualitatifs tels que les facteurs culturels. Vu l'insuffisance de la littérature sur le sujet, une étude préliminaire basée sur des entretiens auprès de 20 dirigeants d'entreprises syriennes permet de compléter les apports de cette littérature à l'objet de la recherche et de construire, par conséquent, notre questionnaire de recherche. Après avoir subi une analyse de fiabilité et de validité, ce questionnaire a été adressé aux dirigeants d'entreprises syriennes. Les données collectées par questionnaire sont analysées par des techniques d'analyse multivariée et de régression multiple. Les résultats de cette analyse montrent l'impact significatif des facteurs culturels sur le choix d'investissement aus ein de l'entreprise. Cet impact est beaucoup plus complexe que nous pouvions imaginer. D'une part, certains facteurs culturels limitent la rationalité du choix d'investissement alors que d'autres jouent un rôle inverse. D'autre part, les dirigeants qui ont été en contact avec une culture étrangère n'ont pas le même comportement d'investissement que leurs homologues qui ne l'ont pas été. A partir de ces résultats, nous avons étudié le processus de décision d'investissement dans un milieu multiculturel : celui de trois joint ventures syro-étrangères implantées en Syrie. Vu la ressemblance entre les trois cas étudiés, nous n'avons utilisé que l'analyse inter-cas. Les résultats les plus importants de cette analyse peuvent être résumés en trois : 1)- les facteurs culturels influencent fortement la participation au capital qui est un des déterminants du pouvoir décisionnel d'investissement dans la joint venture internationale ; 2)- la divergence entre les partenaires en matière du comportement d'investissement est une source de conflit d'intérêt et de valeurs culturels ; 3)- les partenaires étrangers recourent à la formation des cadres locaux pour surmonter les barrières culturelles et créer une culture de communication en matière de décision d'investissement.