Thèse soutenue

La Lémurie, Terre des Esprits : les enjeux spatio-culturels d'une réappropriation de l'identité autochtone à Madagascar : étude sur des sites sacrés naturels de Kalanoro, Zazavavindrano et Vazimba

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mialy Nirina Ratrimoarivony
Direction : S. Singaravelou
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie humaine
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Bordeaux 3

Résumé

FR  |  
EN

L’esprit de la Lémurie prône le respect de la vie sous toutes ses manifestations : esprit, humain, nature. Ces valeurs prennent tout leur sens à travers les multiples sites sacrés naturels de Madagascar, domaines des Manankasina, esprits de la nature : les forêts et grottes des Kalanoro, les cours d’eau, lacs et sources des Zazavavindrano, les espaces aquatiques et terrestres des Vazimba, sont préservés par les tabous et régis par les rituels. Mais cette « terre des esprits » est aussi une « terre des ancêtres ». Les Manankasina entretiennent alors des relations avec leurs descendants Malagasy/Malgaches, et structurent les populations autochtones entre tompon-drano régisseurs de l’eau, et tompon-tany régisseurs des terres. Cette étude essaie de redéployer les repères spatio-culturels originels de la Matrie Malgache, et analyse leur évolution, face à des migrations coloniales centralisatrices et profanatrices. Elle précise le mode de fonctionnement du territoire autochtone, et favorise une méthodologie d’approche basée sur la tradition orale (mythes, contes, proverbes) et l’étude des rites et structures spirituelles, rattachés à l’espace naturel. C’est une étude comparative qui, en évoquant les particularités spatiales et humaines des anciens continents engloutis comme la Lémurie, suscite des réflexions sur les modes de préservation d’un fond culturel Gondwanien.