Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohd Saupi Hj Md
Direction : Sylviane Cardey-Greenfield
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Besançon
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Franche-Comté. UFR des Sciences du langage, de l'homme et de la société

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Les études diachroniques nous permettent d’étudier les changements, d’analyser les régularités dans le changement, afin de mieux connaître la faculté de langage. Nous pouvons remettre en cause le schéma de causalité et donner la cause de l’évolution de la langue en décriant les changements survenus dans la langue malaise sur l’étymologie, la phonologie, la lexicologie et la morphologie. Les études sont des études qualitatives avec une méthode descriptive et comparative en utilisant l’analyse de corpus des listes lexicales anciennes. La formalisation nous permet d’automatiser et de simplifier les règles de la langue sans transgresser le système grammatical de la langue pour les appliquer dans le domaine de la traduction automatique. En passant par les études de la morphonologie et de la morphologie, nous pouvons voir clairement la structure et le mécanisme de la grammaire malaise pour chercher une solution face au problème de la combinatoire affixale du lexique malais de façon systématique. L’étude d’un tel sujet a été réalisée pour comprendre clairement les structures internes de l’allomorphe, de la dérivation verbale et nominale à partir de radicaux verbaux du malais qui nous aident à formuler un modèle de traitement automatique du langage ou un outil pédagogique par le schéma et des règles. Nous avons étudié la corrélation entre les verbes et les affixes pour reconnaître, analyser et interpréter les données du corpus pour voir la relation du verbe avec le système de dérivation malais. Le résultat de la statistique du corpus nous a montré la fiabilité de notre modèle parce qu’il existe la cohérence entre les données et le modèle fabriqué