Thèse soutenue

Accès à de nouveaux synthons quinoniques par méthodologie Srn1 et stratégie tdae

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Omar Khoumeri
Direction : Patrice VanelleThierry Terme
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Pharmacie. Chimie organique
Date : Soutenance en 2009
Etablissement(s) : Aix-Marseille 2
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Chimie organique pharmaceutique (Marseille)

Résumé

FR

Ce travail est consacré à la synthèse de nouveaux synthons quinoniques à potentialités biologiques, par réactions de transfert monoélectronique et réactions de cyclisation intramoléculaire. Dans un premier temps après avoir synthétisé la 2,3,6,7-tétrakis(chlorométhyl)-5,8-diméthoxynaphtalène-1,4-dione, nous avons étudié sa réactivité tétrakis-SRN1 avec différents anions nitronates, puis celle avec les anions sulfinates. Dans une deuxième partie, nous avons développé le premier exemple de réactivité initiée par le TDAE avec la réaction de la mono- et de la dibromométhyl-1,4-diméthoxyanthracène-9,10-dione avec différents benzaldéhydes, conduisant respectivement à la formation de nouveaux alcools et époxydes anthraquinoniques. Dans la troisième partie, nous avons appliqué cette nouvelle réaction à la 2-(bromométhyl)-1,4-diméthoxy-3-nitroanthracène-9,10-dione avec des -céto-esters conduisant à des nitro-esters anthraquinoniques. Les composés ainsi obtenus et les dérivés nitromalonates ont fait l’objet d’une réaction de réduction-cyclisation permettant d’obtenir des 2,6,11-trioxonaphto[2,3-g]quinoléines. Un deuxième exemple d’application de la stratégie TDAE a été réalisé à partir de la 2-bromo-3-(bromométhyl)-1,4-diméthoxyanthracène-9,10-dione, nous permettant par réaction avec divers électrophiles carbonylés, la préparation de nouveaux bromo-alcools anthraquinoniques. Ceux-ci, mis à réagir dans les conditions d’une réaction de Buchwald intramoléculaire, ont permis la préparation de nouvelles 4,11-diméthoxyanthra[2,3-b]furan-5,10-diones. Enfin, la dernière partie présente la synthèse de 2,3-bis(chlorométhyl)anthracène-1,4,9,10-tétra-one qui a fait l’objet d’études photophysiques.