Thèse soutenue

La fatigue musculaire isocinétique proposition d'un index des capacités physiques des joueurs de football relevant de blessure

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fadi Bertawi
Direction : Martine SautelSonja Denot-Ledunois
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Santé publique - biostatistiques
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Versailles-St Quentin en Yvelines
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale des Génomes aux organismes (Versailles2000-2015)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de génétique et biologie cellulaire (LGBC)
Jury : Rapporteurs / Rapporteuses : Claire Tourny, Patrick Decherchi

Résumé

FR  |  
EN

Les groupes musculaires de l’articulation du genou sont très largement sollicités et présentent une fréquence lésionnelle importante chez les footballeurs. L'objectif de cette thèse consistait à étudier : Les effets d’exercices de fatigue isocinétique, lors de contractions concentrique et excentrique sur le fonctionnement des ischio-jambiers, ainsi que l’identification d’éventuel déséquilibre musculaire chez des sujets à antécédents de blessures. Les différents tests des 39 sujets dont 10 à antécédent de blessure, âgés de 22,5 ± 3 années, ont été réalisés à l’aide d’un dynamomètre BIODEX ® dans différentes conditions de vitesse angulaire et dans les modes excentrique et concentrique pour chacun des groupes musculaires impliqués. La force développée par les ischio-jambiers est significativement plus faible en mode concentrique chez les sujets blessés que les non blessés (p< 0,05). Le ratio fonctionnel ipsilatéral, en mode excentrique est significativement différent chez les sujets blessés par rapport à celui des sujets non blessés (p< 0,05). Lors des exercices de fatigue, les deux groupes musculaires testés se fatiguent significativement plus en mode concentrique qu’en excentrique (p< 0,05) chez les sujets non blessés, alors que chez les footballeurs blessés, les ischio-jambiers blessés se fatiguent plus en mode excentrique qu’en mode concentrique (p< 0,05). Le ratio ipsilatéral des ischio-jambiers présente une différence significative entre les deux groupes de sujets. Nous avons aussi observé que les ratios à la fois fonctionnel, et conventionnel en mode excentrique étaient modifiés chez les sujets blessés par rapport aux sujets non blessés (p< 0,05). Nous avons également trouvé un déséquilibre de la balance musculaire chez les sujets à antécédent de blessure en ce qui concerne le ratio conventionnel en mode excentrique (p< 0,05). Cette thèse a permis de mieux comprendre l’état fonctionnel à la fois des ischio-jambiers blessés, et ceux sans antécédents. Ces données permettent de donner des informations précieuses pour diminuer le risque de rechute après blessures et améliorer la performance