Thèse soutenue

Recalage multimodal en neuroimagerie : application à l'épilepsie réfractaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Soléakhéna Ken
Direction : Isabelle Berry
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Radiophysique et imagerie médicales
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR  |  
EN

Dans un contexte neurochirurgical très invasif, la neuroimagerie prend une place primordiale dans le processus de diagnostic et le recalage multimodal représente un enjeu majeur pour la planification d'une intervention chirurgicale résective pour des patients souffrant d'épilepsie réfractaire. Notre manuscrit apporte une contribution dans l'évaluation d'un recalage multimodal pertinent pour la localisation spatiale et précise de la zone épileptogène, en utilisant des données volumétriques tridimensionnelles dans la modalité IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) pour la détermination des structures corticales et des données haute résolution dans la modalité TDM (TomoDensitoMétrie) pour le positionnement des électrodes sous-durales. Nous proposons une méthode détaillée de recalage, articulée autour étapes suivantes: interpolation linéaire, transformations géométriques corps rigides, optimisation par la méthode du Downhill Simplex de l'IM (Information Mutuelle) comme mesure de similarité. La méthode de recalage a donné d'excellents résultats après une analyse en consistance : la différence entre les paramètres générés et les paramètres recalculés est de 0. 14 mm avec une erreur moyenne de 0. 27 mm pour la translation et de 0. 03° avec une erreur moyenne de 0. 14° pour la rotation. Le vecteur position est calculé pour les voxels de la surface du crâne et les voxels du centre du volume cérébral, il décrit la précision du recalage qui atteint respectivement 1. 42+/-0. 61 mm et 1. 15+/-0. 53 mm pour les deux catégories de voxels. Les résultats ont été considérés comme fiables et la méthode de recalage proposée valable pour la planification chirurgicale de tous les patients examinés.