Thèse soutenue

La compétence narrative en F. L. E. : analyse des textes produits à partir d'un conte traditionnel nigerian par les apprenants au village français du Nigeria (VFN)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nnenna Nwanyioma Nwosu
Direction : Laurent Masegeta Kashema Bin Muzigwa
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Français langue étrangère
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Université Marc Bloch (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse est centrée sur l’acquisition d’une compétence en français langue étrangère en passant de l’oral vers l’écrit. L’objectif principal a été d’exploiter les acquis antérieurs des apprenants plurilingues afin d’acquérir une compétence en langue cible, le français. Au-delà d’activités langagières, on voit que l’écriture d’un conte en classe de langue présente une occasion qui permet aux apprenants de mettre en valeur les savoirs acquis dans d’autres domaines d’enseignements au vu de l’absence du français sur le terrain d’étude. Le cadre méthodologique de cette étude a établi que l’ensemble de l’analyse peut être considérée comme homogène au niveau de la cohérence, malgré des écarts entre l’emploi des organisateurs temporels et l’organisation des séquences dans les contes nigérians. Il a montré aussi que les éléments de la macro-structure narrative sont similaires dans les langues des apprenants et le français tels que la formule d’ouverture, les références spatio-temporelles, l’enchaînement des actions et la progression thématique. Les divergences observées lors de l’évaluation des récits sont plus élevées au niveau syntaxique. Toutefois, nous sommes de l’avis qu’avec le temps, le développement de la compétence narrative de nos sujets s’améliore. Non seulement ils obéissent aux contraintes universelles (cognitives et narratives : structuration et organisation), mais aussi aux contraintes liées à la spécificité de leurs langues et le français. Ainsi, ils tiennent compte des exigences de la tâche à accomplir : produire un conte en français, une langue qu’ils sont en train d’acquérir dans une situation formelle.