Thèse soutenue

Évaluation des risques de biodégradation des bétons en contact avec une eau douce naturelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sébastien Roux
Direction : Alain Cornet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'ingénieur
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Différents ciments ont été testés en terme de bioréceptivité et de biodétérioration dans un milieu naturel. Les nuances cimentaires montrent des colonisations microbiennes différentes après un an d’immersion dans la nappe phréatique rhénane mais sont toutes colonisées par les bactéries sulfo-oxydantes (BSO). Les essais de bioréceptivité en laboratoire ont permis de montrer une colonisation microbienne des fissures et éclats plus importantes que celle du reste de la surface des échantillons. L’activité des microorganismes prélevés dans la nappe phréatique rhénane cultivés en laboratoire induit une modification leur surface : la présence des bactéries sulfato-réductrices a engendré la formation de calcite, celle des BSO provoque la formation d’hydrogénophosphate de calcium hydraté. Une méthode originale d’évaluation de la profondeur de pénétration des bactéries dans le réseau poreux a été développée et a permis de montrer leur pénétration vers le cœur du matériau.