Thèse soutenue

De l'observance aux effets indésirables : étude des stratégies d'adaptation psychologique de personnes séropositives au VIH confrontées à des traitements antirétroviraux

FR
Auteur / Autrice : Brice Gouvernet
Direction : Jean-Luc Viaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie. Psychopathologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Rouen

Résumé

FR  |  
EN

Dans ce travail, nous étudions la pertinence et l'effectivité d'un modèle intégrant les mécanismes de défense et les stratégies de coping pour une approche globale de l'observance aux traitements antirétroviraux. Nous observons les relations qui existent entre ces éléments, le stress perçu et les symptômes et effets indésirables rencontrés. Nos résultats montrent la possibilité d'envisager les stratégies de coping et les mécanismes de défense sous l'angle d'un processus : les défenses seraient des processus automatiques qui influenceraient le manière de percevoir la réalité. Les coping, stratégies mises en place une fois la situation évaluée, subiraient l'influence indirecte des mécanismes de défense. Le stress, comme le coping, ont moins d'importance que les défenses pour comprendre l'observance. De plus, les mécanismes de défense ont une influence sur la détresse liée à l'impact des effets indésirables. Ce n'est pas véritablement en terme de quantité que l'on peut analyser et mesurer l'influence des effets indésirables sur la détresse psychologique vécue par les patients VIH : ce sont les styles défensifs, matures ou immatures, qui sont pertinents pour comprendre la détresse que les effets indésirables engendrent. Un travail centré sur les défenses semble particulièrement adapté en ce qui concerne l'observance aux traitements antirétroviraux