Thèse soutenue

Éthiques et poétiques auctoriales : le dire de l’auteur francophone face aux idéologies de l’appartenance : Bretagne, Québec, « Afriques »

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : El Hadji Malick Ndiaye
Direction : Marc Gontard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Rennes 2

Résumé

FR  |  
EN

Après avoir revisité le concept d’auteur et analysé en profondeur la vocation éminemment polyphonique et multiculturelle du discours d’auteur francophone, ce travail s’appuie sur trois espaces (Bretagne, Québec, Afrique sub-saharienne) et trois auteurs pour interroger la tension entre la pression morale de l’appartenance à une culture minoritaire et l’universalité du projet littéraire. D’abord, l’étude sur le Breton Pierre Jakez-Hélias permet d’analyser l’entre-deux culturel, pas suffisamment mis en exergue, d’une francophonie bien française et l’intranquillité identitaire qui en découle pour l’auteur. Ensuite, l’œuvre de Félix Leclerc nous amène à interroger le travail de l’auteur québécois, dans une configuration plus trouble que ne le laisse supposer le mythe d’une opposition bipolaire entre anglophonie et francophonie. Enfin, avec l’étude des possibles identitaires dans le roman de Kane, nous discutons l’évidence d’une identité africaine monochrome, pour mieux évaluer la pertinence d’une lecture plurielle des cultures africaines en littérature. En définitive, il apparaît dans notre travail que l’éthique de l’auteur francophone est celle d’un sujet libre. Libre de dépasser les contraintes du biologique et de porter dans son œuvre les marques d’une « alterculturalité » assumée.