Thèse soutenue

Phénotypage métabolique des réponses aux stress abiotiques chez Arabidopsis thaliana : analyse fonctionnelle et intégrative du métabolome

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Raphaël Lugan
Direction : Alain Bouchereau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Rennes 1

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Les stress abiotiques (températures extrêmes, salinité, sécheresse) ont un impact négatif sur la croissance et le développement végétal et constituent un défi agronomique majeur. La compréhension des réponses mises en œuvre par différentes espèces de plantes est un volet incontournable de toute stratégie d'amélioration variétale, mais offre aussi un modèle de choix pour l'étude intégrative de mécanismes qui opèrent à différents niveaux d'organisation biologique, selon des modalités hautement régulées. L'abondance de collections de génotypes et le progrès des outils d'analyse moléculaires, couplés à des traitements bioinformatiques performants, ont ouvert la perspective de caractériser la plasticité phénotypique de plantes modèles à l'échelle génomique et dans un contexte environnemental dynamique. La métabolomique en particulier, définie comme l'analyse quantitative non ciblée des métabolites d'un échantillon biologique, accède au cœur de nombreux processus physiologiques tels que la nutrition, l'adaptation biochimique et ultrastructurale ou la signalétique cellulaire. Les travaux réalisés constituent une approche de la physiologie du stress chez l'espèce considérée sensible /Arabidopsis thaliana/, par l'analyse du métabolome primaire dans une perspective exploratoire, diagnostique et corrélative.