Thèse soutenue

Analyse de la spécificité fonctionnelle et de l'histoire évolutive des gènes du complexe iroquois de Drosophila melanogaster

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aissam Ikmi
Direction : Dario Coen
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques. Biologie et génétique moléculaire
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Chez la drosophile, les trois gènes paralogues du complexe iroquois(araucan, caupolican et mirror) codent des facteurs de transcription à homéodomaine. Les homologues de ces gènes ont été identifiés dans toutes les espèces animales où ils ont été recherchés et constituent la famille des gènes iroquois. Ils sont généralement organisés en complexe (s). Le rôle particulier de chacun de ces gènes est un peu documenté. Mes travaux de thèse sur les trois gènes iroquois de la drosophile ont consisté à mettre en place les outils génétiques nécessaires pour étudier cette question. J’ai ainsi pu montrer que, contrairement à l’idée généralement admise, ces gènes jouent des rôles biologiques différents , notamment durant la mise en place du système nerveux périphérique, processus auquel je me suis particulièrement intéressé. J’ai réussi à monter que les différents rôles observés de ces gènes ne sont pas seulement dus pour partie à des différences de profils d’expression mais principalement à des spécificités fonctionnelles intrinsèques à chacune des protéines codées par ces gènes. D’un point de vue évolutif, cela suggère que les trois gènes paralogues du complexe iroquois soient en cours de diversification fonctionnelle.