Thèse soutenue

Comportement addictif au cours de l'adolescence : une étude comparative entre une population d'adolescents et jeunes adultes français et roumains

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Oana Cornelia Dobrescu
Direction : Nielle Puig-Vergès
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie. Psychopathologie et épistémologie clinique comparative
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

La consommation de drogues est une pratique sociale qui suscite un vif débat à plusieurs niveaux : socioéconomique, politique, religieux et surtout sanitaire, en raison de l'extension du phénomène mais aussi des conséquences à long terme. Les campagnes de prévention, fondées jusqu'à récemment sur les modèles biomédical, psychologique et sociologique n'ont pas prouvé leur efficience. D'autres stratégies, basées sur les idées, croyances et images de la population cible sur la drogue et sa consommation, doivent être élaborées. C'est la raison pour laquelle nous avons employé, comme paradigme d'étude, la théorie des représentations sociales. Cette recherche propose l'étude descriptive ainsi que comparative d'une population d'adolescents et jeunes adultes Roumains et Français, certains non consommateurs, d'autres utilisateurs de drogues. Notre hypothèse de départ a été que dans la société il existe plusieurs représentations sociales de la consommation de drogue. Nous attendions donc des représentations différentes entre jeunes Roumains et Français, ainsi qu'entre consommateurs et non consommateurs. Afin d'approcher les représentations des jeunes sur la drogue, nous avons appliqué un questionnaire standardisé construit sur les résultats des focus groupes et des données de la littérature spécialisée. Pour analyser les résultats nous avons utilisé une triangulation méthodologique basée sur une analyse lexicographique et catégorielle des associations libres et une analyse en composantes principales. Nos résultats confirment partiellement nos hypothèses de départ, dans la mesure où la représentation sociale des consommateurs réguliers est différente de celle des consommateurs occasionnels et des non consommateurs, les deux dernières étant similaires, centrées autour de la "dépendance". Nous n'avons pas trouvé de différences majeures entre les adolescents et jeunes adultes, ni entre les jeunes Roumains et Français.