Thèse soutenue

Les structures traditionnelles du Rif central (Maroc) entre mutation et résistance : le cas de Ketama

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Khalid Mouna
Direction : Pierre-Philippe Rey
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Anthropologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude se penche sur le groupe Ketama. Nous commençons, dans un premier temps, à resituer l'histoire du Rif en tant qu'unité sociale et politique. Puis, dans un second temps, nous centrons notre analyse sur le groupe Ketama à l'heure actuelle, à travers ses structures sociales, rituelles, économiques et politico-religieuses. Ces deux axes d’étude nous paraissent importants pour comprendre la dialectique entre résistance et changement, structures traditionnelles et modernes. Notre problématique repose sur la mutation induite par la culture du kif et de ses dérivées. La commercialisation de la résine et l'ouverture de Ketama vers le marché extérieur a déclenché la disparition des structures traditionnelles caractérisées par la solidarité de groupe.