Thèse soutenue

Approche psychodynamique de troubles dépressifs chez l'enfant de la latence à travers deux versants contrastés, l'inhibition et l'agitation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Joël Croas
Direction : Catherine Chabert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les troubles dépressifs chez l'enfant de la latence, étudiés depuis assez peu de temps, peuvent se manifester de diverses façons, en particulier sur un mode inhibé mais aussi sur un mode agité. Un certain nombre de questions se posent les concernant. Les fonctionnements psychiques sous-jacents, au sein de ces deux populations, sont-ils variés et/ou de même nature ? A quoi renvoient ces comportements contrastés au niveau intrapsychique, témoignent-ils d'aménagements défensifs de sens contraire ou rendent-ils compte de défenses plus spécifiques contre ces mouvements dépressifs ? Quelle pourrait être leur impact et leur influence sur les processus de pensée, notamment au niveau du registre symbolique ? Y aurait-il une spécificité de la dépression chez l'enfant et laquelle ? Quelle peut être la valence de l'étayage de l'environnement des sujets et de la reconnaissance de ces troubles par des tiers ? En corollaire quelle pourrait être l'évolution de ceux-ci en fonction ou non d'une aide thérapeutique. Cette recherche exploratoire tente, par l'intermédiaire d'une approche psychodynamique utilisant la méthodologie projective, au sein de deux populations contrastées, d'essayer de répondre partiellement à ces questions. Le corpus théorique présenté est celui de la métapsychologie freudienne, la perte d'objet, sa confrontation et la possibilité de la traiter au plan intrapsychique étant considérés comme centraux vis à vis des processus évoqués.