Thèse soutenue

Les dynamiques du conflit : une modélisation systémique pour aborder le droit selon une anthropologie du différend

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Édouard Grésy
Direction : Étienne Le Roy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le droit dans son acception de consensus sur les enjeux que les sociétés tiennent pour vitaux ne peut se comprendre sans une appréhension des dynamiques conflictuelles individuelles ou collectives qui ont présidé à son élaboration. A cet effet une modélisation systémique, sous forme d'un jeu de marelle, a permis de poser un cadre délimité et organisé, pour élucider les interactions complexes qui se jouent entre les différents contextes, logiques, stratégies et comportements à l'oeuvre en situation conflictuelle. Les différents choix réalisés sur ces cases de la marelle sont ensuite examinés à l'aune du degré de sarisfaction des enjeux tant relationnels, qu'identitaires, de formalisation, économiques et idéels. Cette thèse offre ainsi une véritable anthropologie du conflit destinée à guider le juriste dans le diagnostic et le pronostic qu'il peut poser sur un différend ainsi que les outils nécessaires à sa gestion. Au terme du jeu proposé, le droit apparaîtra d'autant plus fort et d'autant plus juste qu'il interviendra essentiellement comme la mise en forme d'un consensus dont les modalités d'élaboration seront comprises et acceptées par les différentes parties prenantes.