Thèse soutenue

Penser le politique au prisme du totalitarisme : ce que l'advenue du totalitarisme révèle de la politique et de la démocratie à travers les pensées politiques de Hannah Arendt et de Friedrich Hayek

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicolas Herbert
Direction : Laurent Bouvet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Bien avant la chute du mur de Berlin, Hannah Arendt et Friedrich Hayek se sont attelés à l'étude du totalitarisme au point d'en faire l'épicentre de leur réflexion sur la politique moderne. Loin de le considérer comme un évènement accidentel, ils en ont fait un laboratoire révélateur des tendances intimes de la politique moderne. Ils l'ont utilisé comme une ressource heuristique sous trois angles d'appréhension : celui de la politique sous son aspect institutionnel (le lieu où s'exerce la terreur totalitaire), celui de la connaissance des affaires humaines (le domaine du scientisme, auquel s'abreuvent les idéologies totalitaires), celui, enfin, de la signification – anthropologique – du totalitarisme (le sens de l'adhésion à l'idéologie totalitaire). Si, pour Hayek, le totalitarisme révèle le vrai visage de la politique, il constitue pour Arendt, en absolutisant la politique, la négation de celle-ci.