Thèse soutenue

Le rôle structurant du froid dans le milieu de la pêche en France 1850-1960

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Étienne Delaire
Direction : Michel Cotte
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire des sciences et techniques
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Connaissance, langage, modélisation (Nanterre, Hauts-de-Seine1992-....)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse décrit le rôle structurant du froid dans le milieu de la pêche, essentiellement en France, pendant la période de 1900 à 1960 et nous amène à étudier la chaîne des industries de transformation des produits de la pèche, dans tous ses aspects.   Dans toutes les activités des pêches,captures, transformation et commercialisation,la conservation et/ou la transformation des produits et le maintien de leurs propriétés comme aliment ou comme matière première pour l'industrie est primordiale. Les produits de la pêche doivent donc recevoir les mêmes attentions et précautions dès leur capture que s'ils étaient destinés à être consommés frais. L'industrie des pêches utilise tout au long de la période étudiée le froid pour développer la filière, permettant de réduire les pertes après capture et la consommation d'énergie en privilégiant la fonction pêche par rapport à la fonction transport, imposée par l’éloignement des lieux de pêche dans le système halieutique. Dans la deuxième partie, l’étude d’une filière technique particulière, le thon, va montrer comment le froid, de par sa capacité à abolir les distances pour ce qui concerne la conservation des prises, a été structurant. Les techniques spécifiques utilisées dans ces types de transformation sont du domaine de la technologie alimentaire, et on étudiera quelles incidences ont eu, pour les pêches, le développement du froid industriel dans les réseaux de production, de stockage, de transformation et de distribution du poisson