Thèse soutenue

Ecodynamique et activité toxicologique des œstrogènes au cours du traitement des eaux résiduaires et des boues urbaines

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mathieu Muller
Direction : Jean-Philippe Delgenes
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Microbiologie. Biotechnologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Montpellier 2

Résumé

FR  |  
EN

La dynamique des œstrogènes et de l'activité œstrogénique a été étudiée au niveau d'une station d'épuration en combinant des évaluations chimiques et biologiques. Le devenir des œstrogènes et de leur toxicité au cours de la méthanisation ou du compostage des boues a également pu être abordé grâce à la validation d'une méthode analytique. Enfin, les bactéries impliquées dans le mécanisme de biodégradation des œstrogènes ont été caractérisées via la combinaison de méthodes de microbiologie classique et moléculaire. Les œstrogènes et leur toxicité sont efficacement éliminés par biodégradation au cours du traitement des eaux usées urbaines. Bien que faible, les œstrogènes adsorbés sur les boues et leur toxicité associée persistent au cours de la méthanisation et du compostage. Les communautés dégradant les œstrogènes sont constituées de bactéries non cultivées ou déjà reconnues pour dégrader des œstrogènes et micropolluants. Brevundimonas diminuta est impliqué dans la dégradation de E2