Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hélène Brazier
Direction : Anne Blangy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biochimie et biologie moléculaire
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Montpellier 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les ostéoclastes (OCLs) sont les cellules qui dégradent l'os participant ainsi à son remodelage. Leur cytosquelette d'actine subit d'importants remaniements lors de la fusion de leurs précurseurs et lors de l'assemblage de la zone de scellement : structure d'adhérence des OCLs à l'os, essentielle à la lyse osseuse. Plusieurs protéines de signalisation régulent ce cytosquelette dont les RhoGTPases RhoA, Cdc42 et Rac. L'analyse de l'expression des ARN messagers des 18 RhoGTPases et de leurs activateurs : les RhoGEFs, a permis d'isoler la RhoGTPase Wrch1/RhoU et les RhoGEFs Net1 et Dock5 dont les expressions étaient fortement induites durant l'ostéoclastogenèse. Par interférence ARN, nous montrons que Wrch1/RhoU, Net1 et Dock5 sont indispensables à la différenciation des précurseurs d'OCLs ou à leur survie (Brazier et al. , 2006). Nous montrons ensuite que Wrch1 perturbe l'adhérence sur vitronectine des progéniteurs d'OCLs avant leur fusion et l'induction associée de la phosphorylation de Pyk2 et de la paxilline. Wrch1 inhibe aussi leur migration induite par le MCSF. Chez des OCLs matures, Wrch1 s'associe aux structures d'adhérence: podosomes et ceinture de podosomes (Ory et al. , 2007) et contrôle la maturation des anneaux de podosomes en ceinture. Chez des OCLs adhérents à l'os, Wrch1 borde la zone de scellement mais n'affecte ni la formation de cette structure ni l'activité de résorption de la matrice minéralisée. Nos résultats suggèrent que Wrch1 pourrait être un régulateur critique de l'adhérence des pré-OCLs et de la migration durant l'ostéoclastogenèse. Wrch1 pourrait ainsi être une cible thérapeutique d'intérêt dans des maladies osseuses comme l'ostéoporose post-ménopausique