Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sophie Sanchez
Direction : Anick AbourachidSébastien Steyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Paléontologie
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris)
Jury : Président / Présidente : Armand de Ricqlès
Examinateurs / Examinatrices : Adrià Casinos, Gaël Clément, Martin Kundrat
Rapporteurs / Rapporteuses : Per Erik Ahlberg, Jason Anderson

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’émergence des premiers tétrapodes et leurs radiations paléozoïques sont des événements majeurs dans l’histoire évolutive des vertébrés. Dans le cadre d’une approche paléohistologique et squelettochronologique, deux tristichoptérides, un tétrapode basal, douze temnospondyles, un embolomère et un seymouriamorphe ont été étudiés. Deux cents coupes histologiques et neuf scans ont été réalisés, décrits et interprétés à partir d’os longs. Les résultats montrent que les premiers tétrapodes ont hérité de modalités d’ossification déjà présentes chez les « poissons » sarcoptérygiens fossiles. Néanmoins, l’observation de patrons histologiques différents chez les tétrapodes anciens semble liée à l’influence de plusieurs facteurs : contraintes paléoenvironnementales (e. G. , taille de l’habitat, nourriture au sein des niches écologiques), contraintes paléoclimatiques (e. G. , température du milieu de vie, altitude, saisonnalité) et contraintes individuelles (e. G. , taille, développement somatique).