Thèse soutenue

Utilisation de la fonction (méth) acrylique pour accéder à de nouveaux liquides ioniques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Harmand
Direction : Jean-Luc MieloszynskiMichèle Sindt
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie moléculaire
Date : Soutenance le 30/05/2008
Etablissement(s) : Metz
Ecole(s) doctorale(s) : SESAMES - Ecole Doctorale Lorraine de Chimie et Physique Moléculaires
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LCME - Laboratoire de chimie et méthodologie pour l'environnement - EA 4164
Jury : Président / Présidente : Yves Fort
Examinateurs / Examinatrices : Micheline Draye, Thomas Jeanmaire, Giang Vo-Thanh

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Le manuscrit présente la synthèse de différents nouveaux liquides ioniques (LI) à partir de composés (méth)acryliques. La structure particulière des LI leur confère des propriétés atypiques (stabilité chimique et thermique, faible tension de vapeur, conductivité ionique élevée ) qui ont permis leur utilisation dans de nombreux domaines¡de la chimie. Cependant le coût et la disponibilité des LI, particulièrement ceux présentant une fonction atypique dans leur chaîne latérale, sont deux inconvénients mettant un frein à leur utilisation dans des protocoles à l échelle industrielle. Un des objectifs de ce travail de thèse a donc été de mettre au point une synthèse simple, rapide et efficace de LI possédant une fonction acide carboxylique en bout de chaîne latérale ainsi que des contre-ions fluorés (BF4, PF6 et NTf2). Nous avons donc réalisé l addition de Michaël du N-méthylimidazole sur la double liaison conjuguée de l acide acrylique en présence de l acide fluoré correspondant. La préparation de polymères électrolytes pour batterie de nouvelle génération à partir de LI possédant une fonction polymérisable est un des défis du moment. Cependant même si les LI de départ présentent une conductivité ionique élevée, cette dernière chute considérablement après polymérisation. Pour contourner le problème, nous avons synthétisé différents LI présentant une fonction (méth)acrylate qui pourraient présenter la conductivité ionique la plus élevée possible. Pour cela nous avons fait varier les contre-ions, la nature du monomère (anionique ou cationique), et introduit un atome de soufre dans la chaîne latérale pour apporter plus de flexiblité au LI et ainsi améliorer sa conductivité