Thèse soutenue

L'incréé chez Maître Eckhart

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Isabelle Raviolo
Direction : Marie-Anne Vannier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Théologie
Date : Soutenance le 20/06/2008
Etablissement(s) : Metz
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Perspectives Interculturelles : Ecrits, Médias, Espaces, Sociétés (PIEMES) (Metz-Nancy)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : ECRITURES - Centre de Recherche «écritures» (Metz)
Jury : Président / Présidente : Klaus Reinhardt
Examinateurs / Examinatrices : Eric Mangin, Yves Meessen

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Largement mises en question dans la Bulle in agro dominico, les notions de créé et d'incréé trouvent cependant chez Eckhart une résonance profondément chrétienne. Le Maître y fonde une théologie et une mystique trinitaires qui orientent son anthropologie vers la filiation divine de l'homme à partir de l'actualisation de l'image du Verbe dans l'âme. Ainsi le motif de l'incarnation apparaît-il au cœur de la pensée d'Eckhart : "Pourquoi Dieu s'est-il fait homme ? Pour que Dieu naisse dans l'âme et que l'âme naisse en Dieu". En effet, le sens véritable de l'homme réside dans cette filiation. En elle, son désir de Dieu comme faim de l'être, trouve un accomplissement véritable. Car ce désir s'exprime comme celui d'un retour au Principe incréé, à cette origine dont la création constitue une sortie : ouverture vers Dieu, il est ce qui paradoxalement dit le manque et la plénitude. Le créé et l'incréé chez Eckhart s'articulent autour des notions de réminiscence et de désir. En effet, c'est en se souvenant de la grande noblesse que Dieu a mise dans son fond (3ème point du programme de prédication d'Eckhart), en expérimentant cette Présence divine au plus intime d'elle-même que l'âme éprouve le désir du retour à l'incréé, à ce fond sans fond, libre et dégagé du créé, par où elle expérimente la naissance éternelle du Verbe en elle