Thèse soutenue

Méthodologie de prototypage rapide des MPSoC sur plateformes reconfigurables

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Benaoumeur Senouci
Direction : Frédéric PétrotFrédéric Rousseau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Micro et nanoélectronique
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Grenoble INPG
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal (Grenoble199.-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Techniques de l’informatique et de la microélectronique pour l’architecture des systèmes intégrés (Grenoble, Isère, France ; 1994-....)
Jury : Président / Présidente : Bernard Goossens
Rapporteurs / Rapporteuses : El-Bay Bourennane, Guy Gogniat

Résumé

FR  |  
EN

Le besoin d’une méthodologie rapide et efficace pour la validation et le prototypage des systèmes MPSoC devient une priorité pour le monde industriel (délai de mise sur le marché), et celui de la recherche (pour une large exploration des solutions potentielles). Dans ce contexte, l’utilisation des plateformes matérielles reconfigurables pour l’accélération du prototypage des MPSoC, et la validation du logiciel embarqué est une approche très largement adoptée. Dans ce travail nous nous sommes intéressés à l’utilisation de ces plateformes matérielles pour accélérer cette phase de prototypage et de validation. La contribution de cette thèse s’agit d’une méthodologie de structuration pour les architectures MPSoC, et du flot de prototypage associé pour une validation rapide. Nous nous sommes intéressés aussi bien aux architectures homogènes qu’aux architectures hétérogènes. On a également présenté dans cette thèse un outil d’exploration logiciel semi-systématique avec un algorithme heuristique pour le « mapping » des tâches du logiciel applicatif sur des architectures hétérogènes, avec un raffinement logiciel/matériel automatiquement de la communication et de synchronisation entre processeurs hétérogènes. Enfin, des expériences et des résultats ont été présentés à travers le prototypage de l’application M-JPEG sur une configuration symétrique (plateforme ARM Integrator) et une autre configuration hétérogène (plateforme Virtex II Pro, avec une architecture basée sur deux processeurs différents Power PC et Microblaze)