Thèse soutenue

Modélisation du comportement impactant d'un ensemble câble-gaine dans le domaine fréquentiel : Application aux commandes à câbles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicholas Leib
Direction : Fabrice Thouverez
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mécanique
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Ecully, Ecole centrale de Lyon
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de mécanique des solides (Ecully, Rhône)
Jury : Président / Présidente : Régis Dufour
Examinateurs / Examinatrices : Samuel Nacivet, L Saillard
Rapporteurs / Rapporteuses : Pierre Argoul, Patrice Cartraud

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse nous étudions le comportement vibratoire des commandes à câbles d’une boîte de vitesses automobile. La présence de jeux, qui assurent le montage et le fonctionnement de ces commandes, créent des vibro-impacts qui ont des répercussions acoustiques, appelées grésillement, négatives pour le conducteur. L’objectif de cette thèse, réalisée en collaboration avec PSA Peugeot-Citroën, est de comprendre l’origine du grésillement, et de prédire son apparition dans les différentes configurations véhicules. Dans un premier temps, nous traiterons les diverses méthodes qui existent pour résoudre le problème non-linéaire dans le domaine fréquentiel. Nous proposerons une démarche pour établir la réponse en fréquence sur la plage de fonctionnement du moteur, et une approche pour estimer le contenu spectral hautes fréquences à la suite d’un calcul par balance harmonique. Ces méthodes sont appliquées sur un modèle vibro-impactant simplifié. Dans un second temps, nous présenterons les divers essais qui ont permis de déterminer l’origine vibratoire du grésillement, d’identifier les caractéristiques matériaux nécessaires et d’établir une référence pour valider un modèle. Ensuite, un modèle éléments finis et les résultats de corrélation sont présentés. Nous proposons alors un critère qui permet d’établir rapidement si le système va grésiller ou non. Ce critère est enfin utilisé pour comparer le niveau de grésillement sur plusieurs configurations véhicules.