Thèse soutenue

Intégration du contexte par réseaux bayésiens pour la détection et le suivi multi-cibles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bassem Jida
Direction : Jean-Charles Noyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Automatique, génie informatique, traitement du signal et des images
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Littoral
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'Analyse des Systèmes du Littoral (Calais, Pas-de-Calais) - Laboratoire Électronique Ondes et Signaux pour les Transports (LEOST)

Résumé

FR  |  
EN

Ces travaux se placent dans le cadre général de l’assistance au conducteur et plus particulièrement de la sécurité. L’objectif est ici de surveiller l’environnement d’un véhicule grâce à un capteur télémétrique à balayage et d’informer le conducteur de situations potentiellement dangereuses. Ce dispositif permet alors d’envisager une manœuvre d’évitement ou d’atténuation de collision. Deux points particuliers ont retenu notre attention : la détection d’objets qui occupe une place privilégiée car elle conditionne directement les performances globales de la méthode, et le processus d’association/suivi qui doit permettre d’associer efficacement les mesures disponibles à chaque objet suivi. Les données télémétriques utilisées nécessitent de passer par une étape de détection afin d’estimer le nombre d’objets présents dans la scène et leur distance au capteur, en procédant à une agrégation des mesures liées au même objet. Nous proposons en particulier dans ce mémoire une méthode de détection d’objets qui exploite non seulement la nature des mesures disponibles mais également les caractéristiques géométriques particulières liées au contexte applicatif. L’approche retenue pour l’étape d’association repose sur les méthodes d’association probabiliste de données qui permettent notamment de considérer le fait qu’une mesure disponible puisse ne pas être liée à un objet, en exploitant donc directement les notions de probabilité de détection et de fausse alarme. Ces probabilités, et notamment la probabilité de détection, demeurent non seulement fortement liées au détecteur, mais également au contexte de la scène : contexte capteur/objet et contexte objet/objet. Pour pouvoir intégrer ces informations globales de contexte, nous proposons une méthode d’association-suivi basée sur les réseaux bayésiens qui autorise l’ntégration de paramètres liés aux caractéristiques des objets et du capteur dans la détermination de la probabilité de détection.