Etude des processus hydro-sédimentaires et évolutions morphodynamiques autour du Mont-Saint-Michel

par Romain Desguée

Thèse de doctorat en Terres solides et enveloppe superficielle

Sous la direction de Franck Levoy.

Soutenue en 2008

à Caen .


  • Résumé

    Soumise à un comblement progressif accentué par de nombreux aménagements humains, la baie du Mont-Saint-Michel est aujourd’hui largement colmatée. Cette évolution met en péril l’insularité de son monument. Les herbus, végétation du schorre présente sur les marges des grèves, ne cessent de se rapprocher du Mont-Saint-Michel le privant chaque jour un peu plus des influences marines. C’est pour endiguer ce phénomène que le projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel a été lancé, cadre également de ce présent travail. Un nouvel état des lieux de la colonisation végétale de l’estran, ainsi que de l’altimétrie des fonds devant servir au calage des travaux a d’abord été effectué. Une étude précise de l’évolution des schorres au cours des dernières décennies permet de mettre en avant des résultats novateurs sur la dynamique des herbus. Ils montrent que l’évolution de la surface des schorres n’est pas linéaire dans le temps. Cette cinématique du front des herbus soulève la question des facteurs qui en sont à l’origine. Une étude sur un pas de temps pluriannuel est menée afin de mesurer les évolutions topographiques d’une partie de la petite baie ainsi que le climat d’agitation régnant sur la zone. Elle a pour but de faire le lien entre les évolutions sédimentaires observées sur le long terme et les processus à l’origine de l’accrétion des fonds au cours des marées successives. Cette dernière approche fait l’objet d’une vingtaine de campagnes de mesures sur le terrain. Les résultats mettent en avant le rôle majeur de l’agitation et des vents locaux sur les transports sédimentaires présents sur la haute slikke aux abords du Mont-Saint-Michel.

  • Titre traduit

    Sedimentary processes and morphological evolution in the vicinity of Mont-Saint-Michel bay


  • Résumé

    Subject to constant accretion exacerbated by numerous human installations, the bay of Mont-Saint-Michel, well known for its exceptional tides and famous monastery, is presently largely clogged with sediment. This evolution endangers the insularity of its monument. Salt marshes are inexorably encroaching on Mont-Saint-Michel itself, depriving it a little more each day of direct marine influence. A project aimed at reinstating of the maritime character of Mont-Saint-Michel was thus launched in order to stop the infilling processes, and the present study is committed to this project. A new inventory of marsh colonization and monitoring of the topography of the tidal flats were carried out. A high-resolution study of salt marsh evolution over the last few decades yielded new results on the dynamics of the marsh platform. The study shows that the evolution of the salt marsh surface is not linear in time. Thus, a multi-annual study of the topographic evolution of the area and on waves was conducted. This approach should provide a link between the sedimentary evolution observed over the long term and the processes responsible for accretion during the successive tides. The approach was implemented through a total of twenty field measurement campaigns. The results show the predominant role of waves and local winds on sediment transport on the upper part of the mudflats around Mont-Saint-Michel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-232

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2008-73

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 CAEN 2073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.